Publié le 08/03/2016

9èmes Rencontres François Rabelais

du 7 au 9 novembre 2013

PRÉSENTATION DE L’ÉDITION 2013

Laurent ARON, Professeur associé, Labo de Créativité Culinaire, École Ferrandi Paris

La maison est le lieu, la notion, où notre imaginaire alimentaire et culinaire est venu se lover depuis notre plus tendre enfance, dans la sphère familiale. Comme la carapace de la tortue elle est une protection qui nous accompagne dans l’aventure culinaire que la vie propose à chacun d’entre nous. Elle est d’abord le lieu initial de l’apprentissage et de la mise en oeuvre de savoir-faire pratiques et gourmands. Elle est ensuite le signe, protecteur ou ambigu d’une confiance que le mangeur veut continuer à retrouver dans la maison des autres, à leurs tables et à travers leurs produits. Elle est aussi aujourd’hui de plus en plus un espace où la cuisine reprend beaucoup de place à travers un engouement retrouvé pour l’expérience culinaire personnelle.

Cette évolution récente développe aussi une curiosité et une exigence qui questionne la réalité des pratiques actuelles.

Dans l’univers complexe de l’offre alimentaire proposée, de produits comme de services multiples autour de la gastronomie, situer la notion de maison dans la cuisine comme réaliser la cuisine dans sa maison ne relève néanmoins pas de l’évidence.

Les usages et les pratiques ont longtemps entretenu un flou dans l’offre de restauration que des initiatives récentes souhaitent dissiper. Les propositions de produits usent et abusent parfois des allégations qui habillent des pratiques à la domesticité discutable. Le retour de la cuisine dans la sphère domestique se fait davantage avec des médias nouveaux et nombreux que par la simple perpétuation de la gestuelle familiale.

Jusqu’où la cuisine, ses pratiques et ses modes de diffusion actuels nous permettent-ils de retrouver celles de notre maison ou d’une maison en qui s’est placée notre confiance ?

La cuisine peut-elle rester «domestique» ou revenir enchanter nos repas et ceux de nos convives en redonnant du sens au lieu qui nous voit faire nos premières expériences culinaires et gustatives, de l’enfant au gastronome éclairé.

Tels sont les enjeux que tenteront d’éclairer cette année les neuvièmes Rencontres François Rabelais. Fait maison ! ou pas !

À cette occasion seront également célébrés les chefs d’illustres maisons venus du monde entier pour recevoir dans une autre maison commune, l’Université, le titre de docteur Honoris Causa.

 

Programme des Rencontres François Rabelais 2013