Publié le 28/01/2016

Le Salon du livre gastronomique

Au moment où nous reprenons plaisir à cuisiner parce qu’il s’agit moins d’une obligation, d’une contrainte domestique mais d’une activité créatrice, esthétique, qui nous permet de mieux connaître la composition des mets que nous incorporons et de signifier, aussi, l’affection pour celles et ceux auxquels nous proposons le partage des plats mitonnés à leur intention, les livres gastronomiques deviennent indispensables…

Non seulement nous acquerrons, grâce à eux les cultures de l’alimentation, la connaissance des actes culinaires, les « trucs » des chefs ; non seulement nous nous renseignons sur les paysages, les terroirs qui nous fournissent des produits goûteux, les savoir faire des producteurs à différents moments de la construction de l’aliment, mais aussi parce que nous y trouvons des idées pour recevoir autrement, pour comprendre les différentes identités alimentaires et imaginer leurs métissages.

Bref, les livres gastronomiques sont des outils précieux. Mais ils sont bien davantage…. A l’inverse des messages des nouveaux moyens de communication, ils ne sont pas éphémères. Beaux objets, parfois somptueux, nous prenons plaisir à les feuilleter pour en savourer les images, pour anticiper le plaisir d’une réception, pour dresser une liste d’ingrédients nécessaires à la recette choisie ou susceptibles de servir pour réaliser un plat que l’on ne fera peut-être jamais… Peu importe car la rêverie s’est déclenchée. Souvent ces lectures de livres gastronomiques, ne sont pas des actes solitaires mais partagés, prétextes à discussions, matrices de projets d’hospitalité ou de dégustations jubilatoires (les deux étant parfaitement conciliables).

Gageons qu’au salon du livre gastronomique les visiteurs échangeront déjà des conseils culinaires, des souvenirs de repas, de visites de terroirs et qu’ils trouveront un choix considérable d’ouvrages correspondant à leurs besoins ou qu’ils pourront offrir en ces périodes de fêtes avec la certitude de faire plaisir.

Jean-Pierre Corbeau
Professeur émérite de sociologie à l’université François-Rabelais, Tours
Président de l’Institut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation
Membre qualifié du Conseil National de l’Alimentation